Discrimination à lʼembauche des candidates dʼorigine maghrébine dans la région de la Capitale-Nationale

Vous êtes ici

Accueil » Discrimination à lʼembauche des candidates dʼorigine maghrébine dans la région de la Capitale-Nationale
01 Juin 2016
Types de publication: 
Cahier de recherche
Auteur(s): 
Simon Brière
Bernard Fortin
Guy Lacroix
Axe de recherche: 
Enjeux économiques et financiers
Mots-clés: 
Discrimination à lʼembauche
Méthode de testing par envoi de CV
Région de la Capitale-Nationale (Québec, Canada)
Classification JEL: 
C93
J71

Pour des CV semblables en tout point, Samira Benounis recevra-t-elle moins dʼinvitations à un entretien dʼembauche que Valérie Tremblay dans la région de la Capitale-Nationale (Québec, Canada) ? Cet article tente de répondre à cette question à partir dʼune expérience utilisant la méthode de testing par envoi de CV. Nos résultats montrent que, toutes choses égales par ailleurs, la probabilité dʼêtre invitée à un entretien dʼembauche diminue de 11 % lorsque la candidate a un nom dʼorigine maghrébine plutôt que québécoise. Ce constat suggère la présence dʼune discrimination à lʼembauche des candidates dʼorigine maghrébine dans la région de la Capitale-Nationale.

Contact: 

Simon Brière : Département dʼéconomique, Université Laval et CIRPÉE, simon.briere.2@ulaval.ca
Bernard Fortin : Département dʼéconomique, Université Laval, CIRPÉE et CIRANO, bernard.fortin@ecn.ulaval.ca
Guy Lacroix : Département dʼéconomique, Université Laval, CIRPÉE et CIRANO, Guy.Lacroix@ecn.ulaval.ca